20211005_171232.jpg, oct. 2021

La chemise qu'on n'attendait plus

Cela fait une éternité que j'avais promis une chemise à Chéri d'amour. Tellement longtemps que j'avais même acheté du tissu au marché St-Pierre avant la naissance de Gizmo (donc au minimum 2016 car je ne crois pas avoir été enceinte à ce moment là).

20211005_171232.jpg, oct. 2021

Depuis, je me suis fait la main sur quelques chemises pour Gizmo (ici, ou encore là et et pour mon neveu.
Et puis Chéri d'amour en a eu marre et il m'a un peu mis la pression pour que je lui fasse une chemise pour son anniversaire et la chemise assortie pour Gizmo.

J'ai pris pour base le livre "Les chemises" de Ryuichiro Shimazaki qui est, a priori, une référence dans le domaine.
Dans ce livre, les explications sont très succinctes mais il a l'avantage de proposer plusieurs variantes à partir de deux chemises de bases (cintrée vs décontractée). Il présente aussi des explications sur l'origine de la chemise, les différents boutons, les cols, ... Rien que pour sa culture générale, il vaut le coup !

20211005_171334.jpg, oct. 2021

J'ai choisi le premier modèle, la chemise on ne peut plus classique, en version cintrée.
J'ai eu beaucoup de mal à me décider sur la taille à faire car le tableau des tailles ne correspondait pas vraiment aux mensurations de Chéri d'amour (à sa décharge, le livre a été fait par un japonais et mon mari n'a pas vraiment le physique d'un japonais ...)
Et pour corser le tout, Chéri d'amour avait une chemise préférée et il voulait que la mienne taille pareil. J'ai donc fait un mix entre les pièces du livre et les dimensions de la chemise du commerce en question.

J'ai donc fait une première toile, que j'ai corrigée.
Et puis une deuxième toile, que j'ai corrigée aussi
Et puis je me suis lancée.

20211005_171419.jpg, oct. 2021

Chéri d'amour a choisi comme tissu une popeline bleue claire et le tissu "souricette" pour le pied de col et l'intérieur des poignets. C'est le même tissu que j'avais utilisé pour la chemise de mon neveu et l'intérieur de la housse de ma surjeteuse mais je n'en avais plus assez pour faire sa chemise et celle de Gizmo ! Alors j'ai proposé un marché gagnant - gagnant : il m'offrait une nouvelle housse pour ma surjeteuse (car en plus celle que j'avais faite n'était pas si pratique) et je récupérais le tissu pour les deux chemises.

Comme les explications du livres étaient vraiment très laconiques, j'ai finalement repris celles du patron de Viguialca que j'avais utilisé pour mon neveu. Après tout, une chemise reste une chemise et j'avais particulièrement apprécié de monter cette dernière.

20211005_171429.jpg, oct. 2021

Du coup, j'étais en terrain connu et je n'ai pas vraiment rencontré de difficulté. Je ne suis même pas sûre d'avoir beaucoup eu besoin du découd-vite.
Pour des finitions impeccables "comme dans le commerce", j'ai fait des coutures anglaises surpiquées partout où j'ai pu et une couture rabattue au niveau des manches. Le rendu est perfectible car ça fait des petits plis pour certaines coutures, je pense que j'aurais vraiment du utiliser le fer à repasser entre chaque étape (mais pas la place, une seule prise et toujours pas retrouvé ma multiprise, ... et un peu la flemme aussi, avouons le - je sais, c'est mal !).

Au final, je trouve ma chemise très belle et très pro. Tous ceux qui l'ont vue ont été bluffés.
Par contre, elle a un gros défaut : le tissu fripe beaucoup et marque très facilement les plis. C'est dommage car en fin de journée elle est vraiment très marquée.

20211005_171501.jpg, oct. 2021

Personnellement, je trouve qu'elle pourrait être mieux taillée : Chéri d'amour a des épaules très larges et ça se ressent sur la chemise qui fait un gros pli au niveau des trapèzes. On le retrouve aussi dans les chemises du commerce, donc ce n'est pas totalement de ma faute. Il faudra donc que je rallonge la ligne d'épaule pour la version n°2 (d'ici 3 ou 4 ans, donc ;) ).
A mon humble avis, elle est aussi un peu trop cintrée et les boutons crient "au secours !" quand Chéri d'amour est assis. Pour le coup, il ne partage pas mon avis donc ce n'est pas sûr que je fasse une version plus large.

Tout ça pour dire que je suis très fière de cette chemise promise depuis tant d'année. Il n'arrête pas de la porter et je crois qu'elle lui plaît vraiment beaucoup. Comme quoi, ça valait le coup de se motiver et de se lancer dans un gros projet comme ça.

Et voici le résultat avec un adorable duo père-fils dans un salon pas du tout rangé :)

20210829191437-8cceea8b-la.jpg, oct. 2021

Commentaires

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.