20230107_140004.jpg, janv. 2023

Ma chemise Bruyère à carreaux

Cette chemise Bruyère, ça fait une éternité que j'y pense après avoir vu je ne sais plus quelle version avec une magnifique flanelle à carreaux. C'est bien simple, j'ai acheté le tissu en janvier 2019 donc presque 4 ans !!! Si ça ce n'est pas de la procrastination, je ne sais pas ce que c'est .... ;-) Ceci dit, j'aime souvent laisser les idées murir dans ma tête et ce n'est pas la première fois que je garde longtemps le patron et le tissu avant de trouver le courage de me lancer. Mais là, 4 ans, je pense que c'est un record !

20230107_140004.jpg, janv. 2023

Comme le modèle est assez ajusté avec pinces poitrine et tout et tout, j'ai bien sûr commencé par une toile, une toile que je voulais portable, tant qu'à faire.
Cette toile, je l'ai finie en juin 2020 mais elle ne m'allait vraiment pas alors je l'ai laissée dans un coin. Et puis au début de cette année, j'ai réussi à me motiver pour faire les petits ajustements nécessaires.

J'ai donc repris mon patron et descendu la taille de 2cm supplémentaires.
J'allais prendre une taille au dessus pour caser mon petit bidon quand je me suis rendue compte que sur ma toile mes coutures anglaises étaient archi généreuses et les marges de couture étaient de plus de 2cm au lieu des 1,5cm demandés. Voilà pourquoi je me sentais autant à l'étroit !!!
Du coup, je n'ai pas changé la taille et je suis restée sur un 38 partout.

20230107_140052.jpg, janv. 2023

Voici donc les ajustements réalisés :

  • taille abaissée de 4 cm
  • "jupe" raccourcie de 2 cm (pourquoi pas 4cm comme pour le haut ? A vrai dire, je n'en sais rien !)
  • ajustement petite poitrine (SBA) de 2cm
  • réajustement des pinces (je crois que j'ai baissé les pinces poitrines de 1 ou 2 cm et baissé aussi la pointe de la pince de taille)

Et puis ensuite, il a bien fallut se lancer dans l'étape la plus délicate (à mon avis) : découper le tissu pour avoir de beaux raccords.
Je peux vous dire que j'y ai passé du temps et je me suis bien appliquée mais c'était vraiment laborieux et parfois je me suis bien triturée le cerveau pour savoir quoi aligner où.

20230107_140105.jpg, janv. 2023

Pour la couture proprement dite je n'ai pas rencontré de grosses difficultés.
Je n'ai même pas le souvenir d'avoir pesté à part pour la patte de boutonnage pour laquelle les raccords ne me semblaient pas parfait et que j'ai décousu 2 fois avant de dire stop (en fait, c'est Chéri d'Amour qui m'a fait remarquer que 1mm de décalage c'était encore dans le "raccord parfait").
Et puis, bien sûr, il y avait aussi les fronces au niveau des manches et des poignets. Je crois que je n'arriverai jamais à faire de belles fronces !

D'ailleurs, en parlant des poignets, j'ai trouvé l'assemblage vraiment bizarre car je n'ai pas l'habitude d'avoir le poignet plus large que la manche. Je comprends l'idée : quand le bouton est mis, les deux côtés de la manche sont à touche touche le long de la fente. Mais j'ai préféré faire comme une chemise classique avec les côtés de la manche qui se recouvrent au niveau du poignet quand il est fermé.

20230107_155219.jpg, janv. 2023

Bilan de la chemise ?
Après 4 ans d'attente, il y a déjà le soulagement d'avoir enfin réussi à finir un si long projet. Et puis, je suis également archi fière de mes raccords qui sont quand même au top ! :-)
D'un point de vue seyant, par contre, je suis un peu mitigée. La première réaction de Chéri d'Amour a été : "mais je croyais que tu faisais une chemise ?". Une réaction comme ça, ce n'est pas bon signe !
Moi, quand je le regarde j'ai l'impression qu'il y a quelque chose qui ne va pas mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus... J'hésite entre la taille à cintrer davantage ou la longueur de la jupe à réduire. Rien de bien méchant en somme (même si réduire la jupe peut jouer sur les boutonnières) mais ça rentre encore dans la longue pile des projets pas mal mais pas totalement réussis qu'il faudra ajuster.

Coût total : 57€ pour le tissu et les boutons

Il me reste pas mal de chutes de ce tissu, des idées pour les écouler ?

Commentaires

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.