20211020_174242.jpg, oct. 2021

Un nounours pour Suzanne

Une petite Suzanne est arrivée dans la famille de Chéri d'Amour. Je me suis donc lancée dans la confection d'un nouveau doudou.

J'avais envie de faire un ours avec le tissu tout doux que j'avais utilisé pour Poot l'écureuil, j'ai donc ressorti mon vieux livre "Ma première peluche à coudre" de Takahiro Hasegawa.
Comme je voulais un nounours un peu plus grand, j'ai passé un peu de temps devant l'ordinateur pour agrandir le patron (aux alentours de 140%, je crois, le critère étant que la plus grande pièce - le dos - tienne sur une feuille A4).

20211020_174242.jpg, oct. 2021

Première étape et non des moindres : découper les pièces. Avec ce tissu, on en met partout !!! Même en s'appliquant, il y a toujours des poils qui volent, qui collent aux affaires, aux meubles, ... C'est vraiment LE point négatif de la réalisation des doudous.

Je l'avais déjà remarqué avec Poot l'écureuil, ce minkee à poils longs est assez compliqué à utiliser. Le tissu bouge, les poils empêche de bien voir ce qu'on fait, ... Alors quand j'ai vu que j'étais partie pour coudre, découdre et recoudre les petites pièces, j'ai décidé de faire la tête à la main ! D'ailleurs, le livre parle uniquement de couture à la main, jamais à la machine.
Pour le corps, par contre, comme il y a besoin de moins de précision, j'ai tout fait à la machine (je n'aime pas coudre à la main !).

20211020_174258.jpg, oct. 2021

J'ai aussi passé pas mal de temps à dégager les poils qui s'étaient pris dans les coutures. C'est une étape fastidieuse mais c'est indispensable pour avoir un beau rendu.

Et voilà un nounours tout doux qui ne demande qu'à recevoir des câlins ! :)

20211020_174308.jpg, oct. 2021

Commentaires

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.