20200615_114352.jpg, juin 2020

Une boîte pour ranger mes fils

Il y a un an, j'avais acheté des rangements pour mes bobines de fils avec dans l'idée de faire une jolie boîte pour les abriter. Cela m'a pris du temps, mais c'est chose faite !
J'ai donc ressorti mes cartons, cutters, règles, pinceaux et pot de colle et je me suis relancée dans le cartonnage.

20200615_114352.jpg, juin 2020

Un début studieux

Au début, j'ai passé pas mal de temps à réfléchir à la forme à donner : avec ou sans tiroir et dans quel sens mettre le tiroir ? Et si je faisais plutôt une boîte avec un couvercle ? Et une fois que j'ai décidé du "modèle", il a fallut ensuite, mesurer, faire des plans, me tromper, refaire des plans, ...

Cela reste un cartonnage assez basique et simple à faire, surtout avec un chéri qui se porte volontaire pour découper le carton de 3mm. :)
Sauf que, forcément, une fois la boîte montée, j'ai constaté que les tiroirs ne rentraient pas bien dedans. A chaque fois, c'est la même chose, je prends des marges mais ça ne passe pas. Pour le coup, ce n'est pas totalement de ma faute mais un peu celle du carton qui était cintré (merci le stockage à la verticale !), les côtés étaient donc bons mais pas le milieu.

Heureusement, chéri d'amour est arrivé tel un sauveur avec sa ponceuse et il a raboté les tiroirs pour qu'ils puissent enfin rentrer.

20200615_114402.jpg, juin 2020

Place au gainage

Non, pas le gainage qu'on est censés faire pour avoir un ventre plat, celui qui permet d'habiller une boîte en carton.

Pour cela, j'ai utilisé un tissu avec des motifs couture, celui que j'avais déjà utilisé pour un sac à projet et pour l'intérieur des tiroirs, j'ai récupéré un ancien drap housse de Gizmo qui avait le bon goût d'être du bon bleu et de n'avoir plus d'élastique (donc pas la peine d'essayer de le vendre).
Pour l'intérieur de la boîte, j'ai utilisé un papier bleu plutôt que du tissu car j'avais peur que les tiroirs glissent mal avec un tissu contre tissu.

J'ai donc habillé ma boîte et ça m'a pris pas mal de temps. Le travail en lui même n'était pas très long mais très fractionné (merci Gizmo).

Et puis j'ai mis mes tiroirs dans la boîte et ça ne passait de nouveau plus. Grrrrr.......
Cette fois=ci, pas de ponceuse (on était dimanche après-midi) mais un coup de cutter pour tout réduire de 3mm (histoire d'être sûre). Et puis j'ai habillé mes tiroirs et c'était parfait.

20200615_114421.jpg, juin 2020

Place au bricolage

Parfait ? En fait, non, pas tout à fait.
A force de réduire les tiroirs pour qu'ils rentrent dans la boîte, j'avais fini par arriver en dessous du haut du rangement à fils. Oh, pas de beaucoup, juste 1 ou 2 mm mais c'était suffisant pour que ça frotte sur la boîte et que ça finisse par l'abimer.
Chéri d'amour a donc sorti sa scie sauteuse et à coupé les deux languettes qui dépassaient et ne servaient à rien. Heureusement, les pics sur lesquelles on range les bobines ne dépassaient pas, sinon, cela aurait fait beaucoup de découpes.

Et la touche finale : le petit coup de perceuse pour fixer la poignée.

J'adore vraiment cette boîte. Quand je l'ouvre et que je regarde toutes ces bobines si bien rangées par couleur, c'est comme un rêve d'enfant (ma maman avait elle aussi une boîte à fils et j'ai toujours voulu en avoir une).

Maintenant, mon placard à couture est un peu plus beau et c'est un plaisir de l'ouvrir. Et puis, pour une fois, on a fait un vrai bricolage collaboratif chéri d'amour et moi :)

20200615_114309.jpg, juin 2020

Commentaires

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.