Britannicus

A peine rentrée de vacances, voilà que je replonge dans ma série "Sudden théâtre" pour aller voir Britannicus (Racine, encore et toujours)

Mise en scène beaucoup plus classique qu'Andromaque mais non exempte de surprises.
Lorsque la servante d'Andromaque se transforme cette fois en Agrippine, fille, soeur, femme et mère d'empereur, ça cartonne !

Nous retrouvons de nouveau Phyrrus / Burrhus, Puck / Oreste / Britannicus.... Quelle plaisir que cette troupe du Sudden théâtre !
Ceci dit, je concède avoir été un peu déçu par Britannicus... Mais je ne saurais dire si c'était une faiblesse d'acteur ou si c'était le rôle même de jeune adolescent timide et hésitant.
La plus grande surprise vient de Néron. Jeu timide, lui aussi, au début mais qui prend de plus en plus d'ampleur au long de la pièce lorsque l'empereur sombre dans la folie et la démesure. Avouons le, il m'a par moment donné la chair de poule !
Agrippine, comme je l'ai dit plus haut, surprenante de contraste par rapport à son rôle précédent. Autoritaire, froide, calculatrice. Impressionnante !
Quant à Burrhus <mode-fille-hystérique-on>il est toujours aussi mignon !!!!<mode-fille-hystérique-off> ;-)

Bref, très très très bonne pièce, comme toutes celles que j'ai vu au Sudden Théâtre (c'est la troisième tout de même !) et en plus, celle-ci, passe encore ! :-)

Commentaires

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.